Revenir à Autour de l’autisme

Autisme et réseaux sociaux (RS)…

Ça faisait un petit moment que je n’avais pas écrit, j’ai pourtant plusieurs sujets que j’aimerais traiter, mais comme je dis à Fille, quand tout va trop bien dans ma vie, je ne ressens pas vraiment le besoin d’écrire, or chez moi, c’est viscéral, il faut qu’il y ait un déclencheur… et la plupart du temps, le déclencheur, c’est l’humain, ou plus précisément, les échanges ou expériences causées par les « interactions humaines ».

Du coup, me voilà à nouveau, forte d’une nouvelle expérience de vie, et en fin d’introspection… Cet écrit là sera peut être simplement un exutoire, nous pourrions le classer dans « témoignages », et je pense qu’il parlera à pas mal de monde, TSA ou pas d’ailleurs… car il s’agit là d’un phénomène de société.

Je me suis rendue compte à quel point les RS peuvent devenir un poison pour les autistes, et accentuer l’anxiété sociale…  à mon humble avis, ce qui accentue l’anxiété et qui mène à plus d’évitement que d’accoutumée, ce sont les expériences traumatisantes et/ou les saloperies qu’on entend ou qu’on lit. Et il est plus courant de lire des saloperies sur les TSA sur le web, que de les entendre IRL.

L’image contient peut-être : texte possible qui dit ’Social media has made too many of you comfortable with disrespecting people and not getting punched in the mouth for it.’

Parce que soyez honnêtes avec vous même, jamais vous n’oseriez parler aux autistes comme vous le faites en public sur les RS. Pour deux raisons, la première étant que les NT ont des filtres et savent être hypocrites quand il le faut, la deuxième c’est que vous devriez composer avec les réactions physiques des gens et ça, vous n’en mesurez pas du tout l’impact quand vous vous trouvez tranquillement assis devant vos pc ou vos smartphones…

Certains autistes resteraient passifs devant vos propos haineux, beaucoup d’ailleurs ne vous répondent pas sur les RS justement parce qu’il ne veulent pas s’exposer à un harcèlement ou un acharnement de la part de dictateurs populaires qui se permettent de juger de notre droit à dire ou pas que nous sommes autistes, et à décider pour nous, si on doit en avoir honte ou mal le vivre -_-‘ ou pas … C’est dire à quel point on connait vos préjugés à notre égard, et à quel point on a compris comment anticiper votre connerie à nous lyncher! C’est pas de la peur, c’est du détournement de mauvaise intention et de l’évitement d’inutilité.

D’autres vous font face, et ceux là en général, vous feraient face également en public (IRL) si vous osiez les insulter ne serait-ce qu’une seule fois pour une raison non valable (si c’est valable perso, je me marre). Ceux là pourraient réagir de façon agressive, inappropriée selon vos codes sociaux neuronormés. Et vous auriez bien du mal à vous victimiser ensuite, parce que c’est totalement stupide d’insulter une personne sous prétexte qu’elle est autiste, ou de la prendre pour une personne incapable de réfléchir et de penser. Cela dit, la personne TSA aurait des problèmes ensuite si elle réagissait violemment, donc heureusement que vous n’êtes « courageux » qu’avec un écran entre vous et nous.

Quoi qu’il en soit, qu’on vous réponde ou pas, nous sommes beaucoup à passer du temps sur le web, et pour certains sur les RS- c’est mon cas et ça me permet d’aider des gens concernant l’autisme ou d’autres choses qui font partie de mes intérêts restreints- et donc nous vous voyons, nous vous lisons, et nous en prenons plein la tronche de vos préjugés et de vos intox de merde, de gens qui n’ont aucune réelles connaissances des TSA. Et ça vaut également pour la surdouance tiens, tant que j’y pense.

Et en fait, à la longue, c’est usant, fatiguant… Chaque insulte est absorbée, oubliée et ressort à des moments où on ne s’y attend pas. J’ai mis un certain temps à bien comprendre mais là c’est sûr, si j’évite de plus en plus les gens IRL, c’est à force de lire des saloperies sur l’autisme via des gens lambdas sur les RS. Chaque fois que j’interagis avec une personne, je me demande ce qu’elle dirait sur l’autisme sur les RS. Je me demande si les gens sont hypocrites ou s’ils sont bienveillants et comme j’ai du mal à le détecter rapidement (via les implicites, la communication non verbale, le ton de la voix etc…), je me sens mal jugée (IRL) alors qu’on m’assure du contraire… et qu’IRL on ne me traite jamais comme certains le font ici.

Plus je m’éloigne des conversations sur l’autisme des RS, mieux je me porte au final, et c’est pas normal ça! Je m’étais promis d’aider les gens à ne pas vivre ce que j’ai du vivre et à force de lire vos préjugés, rejets et crétineries je me sens mal IRL.
Mais soyons bien clairs, ce ne sont pas les RS le problème, le problème c’est vous et votre comportement. Et il est hors de question que je me gâche la vie pour des gens qui fermeraient leur bouche en direct pour ne pas nuire à leur petite « réputation » IRL… Par contre, il devient vital pour mon moral de m’éloigner de vous ici, pour mieux me rapprocher de vous dans la vraie vie, et je vais avoir beaucoup de travail à faire sur moi-même pour y arriver un jour. Je regrette d’avoir su qui vous êtes (les nt) via les RS, et comme malheureusement l’autisme n’est pas le seul sujet qui puisse me dégoûter de vos pensées, le regret est vraiment lourd à porter- vous m’avez totalement blasée.

J’aime les humains, je sais que quand on vous prend au cas par cas on peut avoir de beaux échanges, vous êtes, nous sommes tous capables du pire et du meilleur… mais le pire se propage via les RS et cette fausse sensation d’exercer sa liberté d’expression en insultant des gens inconnus et en sous estimant l’impact que ça peut avoir sur leur IRL. Sachez en tous cas que lorsque vous insultez un TSA, ça finit par avoir un impact négatif sur sa vie IRL d’une façon ou d’une autre et souvent en différé (crise, tristesse, fatigue, anxiété, irritabilité…)– tout comme quand vous insultez d’autres personnes fragiles ou en difficultés sociales d’ailleurs, ou des personnes tout court, qui ont des vies dont vous ne savez rien, y’a toujours des moments difficiles dans une vie non?

Sachez également que personne n’est dans l’obligation de débattre avec vous et que nous avons le droit d’être là, d’assumer notre autisme et de refuser de parler à des abrutis si on estime que ces personnes sont des abrutis… On ne vous doit rien, même pas de l’attention. Personnellement je bloque toute personne qui parle de mon autisme (ou de mon énorme QI 😀 ) dans ses commentaires alors que le sujet était autre- et je pense que je vais masquer tous ceux qui me manquent de respect au lieu de leur répondre (ça va être compliqué comme j’aime bien répondre, j’avoue… 🙁 ), parce que je peux également devenir très méchante et blessante et je ne suis pas ici pour faire du mal aux autres, c’est même très loin de mon but initial.

Voilà, les autistes ne sont pas vos défouloirs et vous n’êtes pas dans l’obligation de parler de nous si ce sujet ne fait pas partie de votre vie IRL- et toi, autiste qui traînes sur les RS, en commentant ou en mode silencieux, ne te laisse pas happer par les commentaires nocifs des gens dont le filtre dysfonctionne sur le web 😉

Force, courage et dignité à tous!  (Just_autist).

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.